bien-être


2d199b85a070cc716a426ff030173d22

Après les écarts des fêtes, place à l’abstinence ?

Ce concept a été imaginé par une association britannique afin d’encourager les participants à mieux contrôler leur consommation d’alcool.

Et si, après les réveillons, vous mettiez votre corps au repos et arrêtiez l’alcool pendant un mois ?

C’est le défi lancé en 2013 par l’association britannique Alcohol Change UK, qui propose (en anglais) chaque année de participer au « Dry January » (« Janvier au sec »).

La consigne est claire comme de l’eau de roche : pas la moindre goutte d’alcool entre le 1er janvier et le 1er février.

Les enjeux sont réels à moyen terme, affirment les promoteurs de ce défi : six mois après cette abstinence temporaire, 72% des « finishers » (ceux qui parviennent à tenir un mois) avaient une consommation d’alcool jugée plus saine et responsable, selon une étude (en anglais) de l’université du Sussex menée sur 800 participants.

Ces effets bénéfiques auraient convaincu 5 millions de Britanniques de jouer le jeu en 2018, selon des chiffres – difficiles à vérifier – communiqués par l’association Alcohol Change. « C’est une initiative très positive, fédératrice et pas moralisatrice », estime Jean-Michel Delile, président de la fédération Addiction, interrogé par Le Parisien. « C’est adapté aux pays anglo-saxons, où la consommation d’alcool se fait principalement le week-end. La transposition est difficile en France, où la consommation est lissée sur la semaine », estime ce dernier, tout en ajoutant qu’il est possible d’inventer ses propres règles en excluant, par exemple, la consommation d’alcool deux ou trois jours par semaine.

Les experts recommandent aux femmes de ne pas consommer plus de deux unités d’alcool en moyenne par jour, et trois pour les hommes.

Les participants à l’étude de l’université du Sussex, eux, ont consommé de l’alcool en moyenne 3,3 jours par semaine, en août 2018, contre 4,3 auparavant.

Pas encore convaincus ?

Sachez qu’une application (iOS et Android) a été développée pour calculer le nombre de calories et la somme d’argent économisés.

De quoi convaincre un peu plus les réfractaires d’entrer dans la nouvelle année du bon pied et sans tituber.

 

Sources: franceinfo.fr, divers

« Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous.

Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays « 

49204367_2242620002456513_3211029898244128768_n

Si votre plan A ne fonctionne pas,

NO PANIC !

Il reste 25 autres lettres dans l’alphabet !

KEEP COOL !!!

« Il y a des gens avec qui l’on passe une grande partie de sa vie et qui ne vous apportent rien.

Qui ne vous éclairent pas, ne vous nourrissent pas, ne vous donnent pas d’élan. Encore heureux qu’ils ne vous détruisent pas à petit feu en s’accrochant à vos basques et en vous suçant le sang !

Et puis….

Il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure, et changent le cours de votre vie. »

________
Citation tirée du livre
« Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi »
de Katherine Pancol

« Passer d’un regard qui dévisage

à un regard qui envisage »

____
Jean Cocteau

Page suivante »