Finalement, peu importe le coupable, pourvu que le bien-être ressenti pendant les vacances perdure.

En pratique, inutile de modifier drastiquement son emploi du temps ou son mode de vie, il suffit de se demander quelles tâches comportementales effectuées en congés nous ont fait du bien, et de trouver un moyen de les continuer une fois le travail repris.

Voici 3 pistes, à adapter évidemment en fonction des goûts de chacun : 

  • Bouger d’abord, se garder des plages horaires pour effectuer une activité physique, quelle qu’elle soit.
  • Puis, conserver des moments d’intimité : il est indispensable de garder des sanctuaires d’activités familiales, amoureuses et amicales. On n’interrompt pas un rendez-vous professionnel pour appeler son conjoint. L’inverse est vrai aussi. Il faut simplement accepter l’idée qu’en reprenant le travail, ce temps sera moins important que durant les vacances.
  • Enfin, essayer de s’octroyer de petits temps de concentration sur l’instant présent. L’intérêt est de ne pas regarder la nature qu’une fois dans l’année au mois d’août. N’oublions pas que le vert et le bleu sont des antidépresseurs naturels, qui ne disparaîtront pas une fois le travail repris.

Dans certaines situations et pour faciliter son quotidien, je peux recommander de mettre à jour sa fiche de poste, afin de lister par écrit en quoi consiste réellement ses tâches journalières.

Enfin, la question de la place de son emploi dans son propre quotidien se pose.

Demandez-vous dans quels autres domaines vous vous sentez bien, et débloquez du temps pour mettre de la distance avec votre travail et revenir à ce qui est essentiel pour vous.

Mes 3 conseils fonctionnent-ils pour vous ?

-> Psychothérapie et/ou coaching : les séances se font à mon cabinet toulousain, ou en télé-séances par Skype, WhatsApp ou Zoom (cliquez sur les liens en haut de ce blog « duvallevesque-psychotherapie-hypnose.fr » pour plus d’informations utiles. Et mailez-moi pour tout conseil dont vous avez besoin)