Etes-vous votre pire ennemi ?

  • « Je n’ose pas m’affirmer »
  • « je ne sais pas dire non »
  •  » j’ai peur du jugement des autres »
  • « je suis timide »
  •  » je perds mes moyens quand je dois parler en public »
  • « quand je suis amoureux, j’ai le sentiment de ne pas mériter d’être aimé en retour »
  • « j’ai l’impression d’être sans valeur »…

Autant de façons de faire entendre que l’on n’a pas confiance en soi.

En fait, l’expression “manque de confiance en soi” est un fourre-tout qui, sur le plan théorique, ne signifie rien.

Etes-vous votre pire ennemiEn l’utilisant, la personne révèle que quelque chose ne va pas dans ses relations à lui-même ou aux autres, à l’amour ou au travail : ça ne marche pas, “parce que” je n’ai pas confiance en moi.

C’est de l’auto-sabotage, comparable à un virus. Les conséquences sont le désordre, la désinformation, la méfiance etc… Cela peut se manifester dans le faire, l’inactivité, ou par votre petite voix qui tourne en boucle dans votre tête.

Et vous savez quoi ? Cette petite voix n’est pas la vôtre, mais celle de votre auto-saboteur en chef ! Que vous continuez à nourrir et qui vous mets des batons dans les roues…

Cet auto-sabotage est l’ensemble des comportements, des habitudes et des attitudes qui vous nuisent et vous empêchent d’avoir la vie que vous méritez. En fait, il s’agit de tout un système pernicieux qui vous a été légué ou appris et auquel vous avez inconsciemment adhéré. Il vous maintient dauns une espèce de zone de confort.

Tous ces comportements, plus ou moins conscients, pèsent lourd dans votre recherche pour trouver le bonheur et la liberté d’être, d’aimer, d’avoir des relations saines avec vous-même et les personnes que vous chérissez.

En outre, on peut être très à l’aise dans le domaine professionnel et pas du tout dans sa vie affective. Etre performant pour lancer un projet et totalement inhibé à l’idée de négocier une augmentation de salaire. D’où la nécessité que le lecteur recherche “comment ça cloche” pour lui, afin de comprendre l’origine du problème.

Le constat « je n’ai pas confiance en moi » est toujours le produit d’une histoire singulière. On ne naît pas timide ou complexé, on le devient.

Avez-vous l’impression parfois d’être votre pire ennemi ?

À quelles occasions l’êtes-vous, et pourquoi ?

Et surtout quelles solutions s’offrent à vous ?

L’auteur, Ana Sandrea, dans son nouveau livre, vous donne de précieuses pistes pour vous aider à vous en sortir et vivre une vie beaucoup plus épanouissante.

Source : « Etes-vous votre pire ennemi ?« , d’Ana Sandrea, éditions Lanore