timidité

Le problème est que la fuite ou le repli ne résolvent rien.

Bien au contraire.

Le schéma ci-dessus vous indique la manière dont les évitements, provoqués par la timidité, risquent de vous entraîner insidieusement dans un processus aggravant.

Le fait de se dérober augmente la sensation d’une performance sociale décevante.

L’estime de soi en ressort diminuée.

Est-ce que vous vous donnez les chances de vous améliorer ? Certainement pas de cette façon.

Car la situation évitée conserve, plus que jamais, son potentiel angoissant.

C’est ainsi que, d’évitement en évitement, la timidité s’installe et se consolide.

La seule manière d’enrayer le phénomène est d’en parler à son psychopraticien. Il trouvera les causes enfouies dans votre passé, pour que vous sous sentiez en confiance dans le présent.

.

Bénéficiez d’une information (entretien de 30 minutes gratuit et sans engagement)

pour un soutien psychologique, une psychothérapie ou du coaching en cliquant ici