L’institut VIRAGES, qui forme aux thérapies brèves et au coaching systémique stratégique sur le modèle de Palo Alto, organise le 11 mars 2016 à Paris (75012) un colloque qui porte sur « Le harcèlement dans tous ses états ».

harcelementLa cour de récréation, la chambre à coucher, le bureau ou la salle de réunion sont autant de territoires où va se nicher le pouvoir et où, par conséquent, la mécanique du harcèlement peut s’enclencher, avec sa cohorte de souffrances et de solutions inopérantes, voire aggravantes.

C’est à ce thème, à la fois varié dans ses manifestations et très singulier dans ses caractéristiques interactionnelles, que ce colloque se propose d’apporter des réponses novatrices et pragmatiques, souvent à contre-courant des idées reçues.

Chacun des thérapeutes ou coachs de l’équipe Virages présentera et illustrera, grâce à des vignettes issues de sa pratique, les solutions concrètes qui ont été apportées aux personnes prises dans le cercle vicieux et douloureux du harcèlement à l’école, en famille ou en entreprise, en opérant un Virage à 180°.

Des spécialistes des trois domaines viendront également partager le regard particulier qu’ils portent sur cette relation étrange, asymétrique et violente ; et sur la façon dont ils la traitent comme dirigeant, artiste ou intervenant spécialisé.

 

Ou ? Quand ?

COLLOQUE « LE HARCELEMENT DANS TOUS SES ETATS »
Un regard systémique différent : l’approche Palo Alto. Le 11/03 2016 de 9h00 à 18h00. A L’Espace du Centenaire – 189, rue de Bercy – 75012

 

Programme

9h Accueil

9h30 Introduction

Marina Blanchart, psychologue clinicienne, formatrice et directrice de VIRAGES Formations vous accueillera et introduira le sujet du harcèlement et la vision interactionnelle propre à l’approche Palo Alto.

9h50 à 11h La famille n’est pas toujours le havre de paix dont on rêve. Les relations entre frères et sœurs et les relations parent-enfant peuvent se rigidifier dans les cercles vicieux douloureux du harcèlement.

A partir d’un cas typique et d’un autre plus atypique, Pascale Materne, psychologue thérapeute et formatrice VIRAGES, explicitera comment recadrages de la vision du monde et stratégie peuvent aider à transformer ces cercles vicieux en cercles vertueux.

Faire de l’entreprise un contexte idéla pour éradiquer le harcèlement. Axelle Milochevitch est Directrice des Ressources Humaines, ou plutôt « happycultrice » chez Teractem, société qui accompagne les collectivités territoriales de Haute-Savoie, dans leurs projets d’urbanisme et d’aménagement. Elle nous présentera comment elle a initié et mis en œuvre la libération de l’entreprise en mettant l’humain au cœur de la stratégie et les relations internes au service de la performance : un contexte idéal pour éradiquer le harcèlement.

Et quand la situation de harcèlement est là : comment en sortir ? A travers plusieurs illustrations, Martine Denruyter, psychologue, ancienne cadre en ressources humaines, formatrice ressource chez VIRAGES nous présente la manière dont on peut accompagner des personnes prisonnières de ces situations…

Témoignages

11h à 11h30 Pause

11h30 à 12h20 Valérie Flohimont – Paranoïa ou harcèlement ? « De l’interprétation à la paranoia » ou n’est pas toujours le harcelé celui qui croit. Edward Storms, psychiatre spécialisé en thérapie brève stratégique et formateur VIRAGES, propose une analyse interactionnelle de ces situations au cours desquelles le jeu harceleur-harcelé se complique et est entretenu par une certaine vision du monde de la victime.

12h20 à 12h50 Table ronde : questions-réponses

12h50 à 14h15 Pause déjeuner

14h15 à 15h30 Quand les humains s’unissent…. pour le pire… Un terrain presqu’invisible, puisqu’il s’agit d’un jeu feutré joué insidieusement à deux, derrière des apparences souvent trompeuses. Joëlle Ingber, psychothérapeute spécialisée en « dyades » (couples ou binômes en entreprises), directrice d’AltitudeS et formatrice VIRAGES, présentera comment décoder et cesser d’alimenter le harcèlement au sein des couples et quels enjeux se jouent dans le secret des alcôves.

Gérer l’après-harcèlement, quand il faut replonger dans le monde du travail. Parfois, le harcèlement en entreprise n’est pas « géré à temps » et pour les personnes touchées, la seule solution consiste à quitter une situation devenue trop douloureuse et oppressante pour elles-mêmes. Malheureusement, les difficultés peuvent ne pas en rester là et lorsqu’il s’agit d’envisager un retour à l’emploi, les doutes, les peurs et blessures se réveillent…

Philippe Faidherbe, coach stratégique, psychopraticien et formateur VIRAGES vous propose de porter un regard interactionnel sur ces difficultés rencontrées dans cet « après harcèlement » parfois très difficile à traverser.

Quand Internet met nos enfants en danger… Justine Atlan est Directrice Générale de l’association e-Enfance, créée en 2005 et dont la mission est de permettre aux enfants et adolescents de se servir des nouvelles technologies de communication (Internet, téléphone mobile, jeux en réseau) avec un maximum de sécurité. Elle viendra nous
présenter comment e-Enfance , tout en ayant un rôle de sensibilisation sur les risques d’Internet vis-à-vis des enfants, a aussi pour vocation de conseiller les parents afin de leur permettre d’exercer une autorité en tant que « cyberparent ».

15h30 à 16h Pause

16hà 17h10 Une médiatrice de couple parlera de sa manière de gérer le harcèlement (à confirmer). Enfant, adolescent : leur apprendre à se défendre…

Emmanuelle Piquet, fondatrice et directrice de « Chagrin Scolaire » et de « A 180° » et Nathalie Goujon, co-directrice de ces deux centres, présenteront à travers des situations issues de leur pratique la manière dont elles permettent aux enfants et aux adolescents de faire face au harcèlement dans la cour de récréation. Emmanuelle Piquet est l’auteur sur ce thème de «Te laisse pas faire » et de « Je me défends contre le harcèlement » (à paraître en 2016)

17h10 à 17h40 Table ronde : Questions-réponses

17h40 à 18h Clôture de la journée par Marina Blanchart

 

Considéré comme le fondateur des thérapies brèves, précurseur délibérément en marge des courants institutionnels de la psychologie, Milton Erickson est surtout le créateur d’une technique d’hypnose, qu’il a mise au point en luttant toute sa vie contre sa propre souffrance.

Né dans une ferme du Connecticut, il était dyslexique, daltonien, éprouvait des difficultés à reconnaître les sons, et avait été atteint de poliomyélite à l’âge de 17 ans.

Dès 1923, il étudie l’hypnose « à l’ancienne « , qui consiste à plonger les patients dans un état de sommeil profond.

Puis il met au point une méthode d’hypnose « éveillée », fondée sur la relation patient/thérapeute et sur le respect absolu du sujet.

Jusqu’en 1948, Erickson mène une carrière universitaire et clinique de psychiatre.

En raison d’une nouvelle attaque de polio, il se consacre ensuite totalement à sa clientèle privée. En cinquante ans de pratique, il a traité près de 30 000 personnes.

Durant toute sa carrière, il n’a jamais écrit d’ouvrage théorique. Seules ses conférences ont été publiées.