49204367_2242620002456513_3211029898244128768_n

 » Dans vingt ans

vous serez plus déçus par les choses que vous n’avez pas faites

que par celles que vous avez faites.

Alors sortez des sentiers battus.

Mettez les voiles.

Explorez. Rêvez. Découvrez  »


Mark Twain

important-date2

 

« La différence

entre un rêve et un projet,

c’est une date« 

Walt Disney

Oscar-Wilde

« La sagesse,

c’est d’avoir des rêves suffisamment grands

pour ne pas les perdre de vue

lorsqu’on les poursuit »

Oscar Wilde (écrivain irlandais 1854-1900)


Susan Boyle, une écossaise au chômage de 47 ans, est passée de l’ombre à la lumière du jour au lendemain, grâce à sa prestation à l’émission britannique «Britain’s Got Talent», diffusée samedi le 11 avril. Les vidéos de sa prestation sur Youtube totalisent plus de cent millions de visites.

Ce n’est pas que pour son impressionnante prestation que les vidéos connaissent cette popularité record. Mais pour l’événement social qui s’y est produit. La chanteuse, plus âgée que les autres candidats ne correspondait pas aux critères d’apparence auxquels nous habitue la télévision (robe de grand-mère, coiffure « personnelle », l’air d’une ménagère, … commentent les media).

Elle est aussi une personne qui a souffert de difficultés d’apprentissage (ayant manqué d’oxygène à la naissance, dit-elle) et a été l’objet de moqueries toute son enfance, a-t-elle rapporté.

Le jury et l’assistance l’ont d’abord accueilli avec scepticisme et cynisme, étant franchement impolis. Interrogée avant la prestation, d’un ton condescendant, elle répondait maladroitement au grand plaisir de l’assistance, commente CNN (s’amuser au dépend des gens est malheureusement une forme de divertissement trop courante à la télévision).

Mais, dès la première phrase de I Dreamed A Dream, de la comédie musicale Les Misérables, l’assistance et le jury étaient stupéfaits. Applaudie à tout moment au cours de sa prestation, elle a eu droit à une ovation extraordinaire. Elle est maintenant invitée à de nombreuses émissions de télévision (dont Oprah Winfrey) et courtisée par des producteurs.

Susan Boyle avait assez d’estime de soi pour se présenter au concours et se réaliser en démontrant son talent malgré qu’elle ne rencontrait pas les normes sociales, de beauté et d’apparence. Toute sa vie elle a développé et perfectionné sa passion selon ses propres normes.

Jugez vous-même de la prestation et de l’événement sur Youtube (soustitré en français).

La vidéo originelle a été vue… plus de 50 millions de fois sur youtube !

 

affreux-gentil-monstre

Pour une information et un entretien gratuit de 30 à 45 minutes, sans engagement, concernant une aide, un soutien psychologique, ou une psychothérapie -> cliquez ici