.

-> Les séances se font à mon cabinet toulousain, ou en téléconsultation (par Skype, WhatsApp, Zoom), ou au domicile de mon client. Plus d’informations utiles pour résoudre votre problème en cliquant sur les liens en haut de ce blog « duvallevesque-psychotherapie-hypnose.fr ». Mailez-moi ou appelez-moi pour tout conseil dont vous avez besoin

 

Ne vous culpabilisez pas.

Au fur et à mesure qu’évoluera votre perception et votre compréhension de la maladie, les soi-disant sentiments inappropriés changeront aussi.

Et ils changeront d’autant plus vite que vous vous autoriserez à les ressentir plutôt que les nier.

Nier le ressenti vous fait faire du sur-place. Vous perdez l’occasion d’apprendre. Vos sentiments fournissent l’essentiel d’une expérience à partir de laquelle une nouvelle compréhension se développera.

Et puis, un sentiment refusé se renforce naturellement, n’est-ce pas ? Il est refoulé et continue d’influencer votre comportement inconsciemment. Mais lorsque vos sentiments sont reconnus, aussi déplaisant soient-ils, il est beaucoup plus probable qu’ils changent. Vous en serez libéré.

Ce que vous et votre famille ressentiez est acceptable.

Ce que le malade ressent est normal et acceptable.

Si vous vous trouvez en train d’essayer de changer ce que ressentent les autres, stop ! Cela ne peut mener qu’à l’incompréhension mutuelle. La communication sera bloquée. Rien ne peut faire plus de mal à une relation que lorsque quelqu’un croit ou ressent qu’il ne peut pas être vraiment lui-même face à un autre personne.

deauville, planche, métis, progrèsAlors, soyez vrai et authentique !

 

Cher lecteur, pensez-vous qu’une bonne dispute permet d’arranger les choses ?

N.B. : J’organise un groupe de parole, d’échange et de soutien à Toulouse, le 1er lundi du mois. C’est gratuit. Cliquez sur le lien en haut et à droite de cette page intitulé « Qui suis-je ? De quoi s’agit-il ? » pour plus d’informations.

Pour une information et un entretien gratuit de 30 à 45 minutes, sans engagement, concernant une aide, un soutien psychologique, ou une psychothérapie -> cliquez ici