Pompiers, ambulanciers, infirmiers,

médecins, urgentistes, laborantins, aide-soignantes,

policiers, gendarmes, militaires…

Ceci vous concerne :

Nous pouvons vous aider !

Quelques soient nos expertises, hypnose, pnl, sophrologie…, nous sommes à votre disposition et à votre écoute pour vous accompagner au mieux. Gratuitement.

Ci-dessous, une liste de professionnels disponibles et s’adaptant à vos obligations (j’en fais partie), via vidéo-conférence ou téléphone, classée par régions :

Le lien :

https://www.hypnose-solidaire-covid.org/

Pour un accompagnement avec un psychiatre, utilisez ce site.

Mine de rien, la fin de l’année approche.

Et les vendeurs de calendriers vont défiler à votre porte. Comment ne pas vous faire arnaquer ? La réponse en 10 points.

La fin de l’année approche et les vendeurs de calendriers vont défiler à votre porte. Entre les pompiers, les éboueurs, le facteur… Difficile de s’y retrouver.

Partout en France, des escrocs en profitent pour vous soutirer de l’argent.

À tel point que la police a émis une alerte sur son compte Twitter:

On vous dit comment reconnaître les vrais des faux:

1 – L’habit

Comme pour les moines, ce n’est pas l’habit qui fait le professionnel. Un uniforme, ça se loue. Et un gilet jaune, nous en avons tous un dans la voiture… Méfiez-vous des apparences.

2- La carte professionnelle

Pas de carte professionnelle, pas de calendrier. Qu’il s’agisse d’un éboueur, des pompiers ou du facteur, il faut leur demander. Et le format A3, c’est terminé. Maintenant, c’est à la taille d’une carte bancaire. Recto. Verso.

3 – Le policier reconverti ?

Un policier ne vend pas de calendrier. Il interpelle, met des contraventions, intervient sur des accidents.

s9lLz2s-XYcmwmnIlKi5t-OXMZA

4 – Les chatons

Pas de chatons dans un panier sur le calendrier du facteur ? Méfiance ? Pas forcément. Les calendriers ont évolué. Mais méfiez-vous du petit nouveau qui propose sa création imprimée sur son ordinateur. Vérifiez a minima la qualité du papier, l’impression, les dates, le logo.

5 – Les éboueurs autorisés ?

Pas de problème avec les éboueurs… Oui et non. C’est interdit dans certaines villes. Appelez la mairie pour le savoir.

6 – C’est 10 euros

Le calendrier, c’est 10 euros. Faux. Chacun donne ce qu’il souhaite. Les pompiers vous donneront même un reçu. Vous pouvez préparer à l’avance vos enveloppes.

7 – Personne ne rentre

« Je peux utiliser vos toilettes ? » « Je peux avoir un verre d’eau ? » Refusez. Même le plus véritable vendeur peut avoir son côté obscur. Ne laissez personne entrer chez vous. Ne laissez personne seul dans l’entrée où vous laissez toujours votre sac à main et vos clés de voiture.

8 – Scout toujours prêt

Et les p’tits scouts ? Généralement, pas de problème avec le p’tit bonhomme de 8 ans sous son gros béret. Maintenant, ils vendent plus souvent sur les marchés ou à la sortie des églises.

9 – Trop tard…

Trop tard Gaspard… Vous vous êtes fait avoir ? Deux choses à faire : ne touchez à rien et appelez la police en composant le 17.

10 – La dernière astuce

Vous avez fini de lire cet article et cela ne vous a pas rassuré ? Alors si vous souhaitez donner en toute sécurité, allez directement à la rencontre de votre éboueur ou de votre facteur quand vous les croiserez.