Voici le parcours étonnant d’un businessman, aventureux et atypique, parti à la conquête du monde pour L’Oréal tout en poursuivant une quête spirituelle authentique.

_____

« Robert Salmon est un homme complexe. Son récit nous fait voyager dans les multiples contrées de l’âme et du savoir. Le lecteur découvrira un homme passionnément attiré par les cités interdites et par le parfum inégalable de l’aventure. » Marc Ladreit de Lacharrière

_____

« Mon parcours de L’Oréal à Lhassa paraîtra sans doute inattendu, parfois étrange voire chaotique à certains, mais il fut si exaltant à vivre !

Dans un monde qui juge essentiellement les individus sur des critères économiques, parti à la recherche du fil conducteur ayant guidé ma vie, il m’a semblé avoir toujours cherché à maintenir un équilibre entre la dimension extérieure, matérialiste, et la dimension intérieure. Je me suis permis de sortir des sentiers battus …

Entre l’Orient rêvé et l’Orient éprouvé, les frontières ne cessent d’être franchies. Les deux s’entrelacent, parfois se rejoignent, mais souvent la scission demeure sans appel. » Robert Salmon

De l'Oréal à Lhassa, itinéraire d'un rebellePeut-on mener une carrière professionnelle ambitieuse tout en poursuivant un itinéraire spirituel authentique ? Réussir sa vie autant que réussir dans la vie ?

Dans son parcours atypique, Robert Salmon semble y être arrivé. Pour L’Oréal, il a consacré plusieurs années à conquérir des marchés difficiles d’accès, lointains ou exotiques, en Chine, en Russie, à Singapour ou en Amérique latine.

Marqué dans sa jeunesse par un périple en Inde, il s’est toujours efforcé d’atteindre l’équilibre le plus harmonieux possible entre la réussite dans son métier et sa quête intérieure.

Une quête qui l’a mené de la rencontre avec certains grands maîtres du yoga jusqu’à l’initiation maçonnique ou la pratique de la géobiologie.

Dans ce récit alerte et non dénué d’humour, Robert Salmon nous entraîne loin des sentiers battus, aux quatre coins du monde.

Un cheminement original entre commerce des hommes et réflexion, exotisme et ésotérisme, action et imagination.

Robert Salmon, ancien vice-président de L’Oréal, est aujourd’hui conseiller de nombreux groupes de luxe internationaux. Il est aussi l’auteur de plusieurs livres, notamment Tous les chemins mènent à l’homme (1994, Prix du livre d’entreprise) 21 défis pour le XXIe siècle (2002) et Sauver demain (2008).

 

Son  interview: http://www.dailymotion.com/video/x3ejrt4_de-l-oreal-a-lhassa-itineraire-d-un-iconoclaste-robert-salmon-interview_webcam

 

Source: « De l’Oréal à Lhassa, itinéraire d’un iconoclaste« , de Robert Salmon, éditions Le passeur Editeur

Les violences psychologiques vues du côté des victimes.

Une spécialiste de l’accompagnement donne des clés pour comprendre, pour s’en sortir et se reconstruire.

On peut isoler 15 catégories d’agressions verbales, malheureusement quasi universelle envers les enfants, fréquentes dans la communication de couple, et également au travail.

Outre les dénigrements, insultes et menaces, généralement repérées sans difficulté, il peut y avoir chantage, dévalorisation, sape, contradiction, jugements et critiques, accusations et reproches, fausse plaisanterie, blocage et diversion, oubli, retenue, déni, discrédit et silence.

Victimes de violences psychologiques  de la résistance à la reconstruction, par Anne-Laure Buffet.jpgCes trois dernières catégories ont un statut particulier, parce qu’elles sont souvent utilisées en réponse à la protestation de la victime qui se plaint de ne pas avoir été entendue ou d’avoir essuyé une remarque désagréable.

Leur utilisation marque la conviction bien ancrée chez l’agresseur d’être dans son bon droit quant au discours qu’il tient à autrui, voire sa volonté explicite de blesser l’autre. Elle illustre aussi le fait que l’agresseur n’a aucune intention de présenter ses excuses et qu’il est incapable d’éprouver de l’empathie par rapport à ce qu’il fait subir à sa victime.Elles sont épuisées, dans l’incompréhension, détruites.

Partagées entre la culpabilité, la honte, la peur, le doute, elles sont convaincues de n’être plus rien, de n’avoir jamais été qui que ce soit.

Hommes, femmes ou enfants, elles se trouvent à côté de chez nous, dans notre rue, dans notre immeuble, parfois dans notre famille. Elles n’ont pas de blessure apparente. Elles sont en vie mais elles ne vivent pas.

Elles survivent. « Elles », ce sont les victimes de violences psychologiques.

Trop souvent, cette violence demeure incomprise, voire niée. La plupart des spécialistes s’interrogent sur les pervers narcissiques en occultant leurs victimes.

Dans ce livre, Anne-Laure Buffet leur donne la parole.

Elle expose les processus conduisant à devenir une proie et propose un questionnaire inédit pour repérer l’emprise d’une personnalité toxique.

Elle montre, à l’aide d’exemples cliniques concrets, les lourdes conséquences psychiques induites par cette violence. Enfin, elle offre des clefs pour aider les victimes à se reconstruire et vivre pleinement.

L’auteur :

Anne-Laure Buffet est coach, conférencière et formatrice, spécialisée dans l’accompagnement des victimes de violences psychologiques avec l’objectif de leur permettre de se reconstruire et retrouver leur identité. Elle a créé l’association CVP – Contre la Violence Psychologique (www.cvpcontrelaviolencepsychologique.com). Elle vit et exerce à Paris.

 

Source: « Victimes de violences psychologiques : de la résistance à la reconstruction », d’Anne-Laure Buffet, Editions Le Passeur Editeur

À la lumière de la sagesse ancienne et contemporaine du judaïsme, le rabbin Pauline Bebe pose un regard éclairé sur les grandes questions de l’existence.

Ne serait-ce pas une incitation à réfléchir pour donner du sens à sa vie ?

Saisir le merveilleux dans l'instant, du rabbin Pauline BebeEntrouvrir les yeux sous la caresse du soleil levant qui timidement ose un clin d’œil à travers les nuages.

Sentir l’air frais et pétillant du petit matin après une nuit brûlante aux oreillers froissés; voir la lumière du jour dessiner les toits et les arbres comme une dentelière et se poser sur ton visage endormi.

Voir la pierre changer de couleur, blanc beige, rose et mordoré au fur et à mesure que le rayon l’éclaire, plus fort, plus puissant, plus éclatant.

Entendre les mouettes et leurs éclats de rire se répondant les uns aux autres comme des ricochets sur la mer.

Voir dans tes yeux les étincelles de l’amour et m’y plonger jusqu’à l’infini.

Accueillir un enfant dans ses bras qui court à toutes jambes et nous étreint jusqu’au bout de ses doigts.

Boire un café chaud à l’aube et lire tes pensées dans sa lie, dans ses grains suaves et corsés.

Surprendre le vent qui se glisse entre les feuilles, et les fait vibrer au son du frisson qui les parcoure…

Saisir le merveilleux dans l’instant !

Le rythme frénétique de notre société laisse peu de place aux questionnements sur le sens de la vie.

S’inspirant de textes millénaires et contemporains de la sagesse juive, le rabbin Pauline Bebe propose une véritable philosophie du quotidien, à la fois spirituelle et concrète, afin de vivre pleinement sa vie et non de la rêver.

Avec finesse et clarté, elle interroge les grands thèmes de l’existence : le bonheur, la liberté, le travail, le rire, l’amour, la science, le pardon, l’indifférence, l’ennui…

Sa lecture non conventionnelle de ces sujets nous amène à réfléchir par nous-même.

Loin des réponses toutes faites, sans dogmatisme, ce message universel qui allie tradition et modernité s’adresse à tous ceux qui, croyants et non croyants, aspirent à une vie pleine de sens.

Qui est l’auteur ?

Première femme rabbin de France, ordonnée en 1990, Pauline Bebe est l’auteur de plusieurs livres dont Isha, Dictionnaire des femmes et du judaïsme (2001), Qu’est‑ce que le judaïsme libéral ? (2006), L’autre cet infini avec Catherine Bensaïd (2013) et À la lumière de Ton visage (2014).

Source : « Saisir le merveilleux dans l’instant« , du Rabbin Pauline Bebe, Le Passeur Editeur

«Bonjour, voilà, j’ai fait beaucoup de régimes qui ont très bien marché, mais j’ai besoin que vous m’aidiez à stabiliser mon poids…»

En seize années de pratique libérale en tant que diététicien-nutritionniste, combien de fois cette phrase m’aura fait bondir de mon siège ! Parfois, la personne enchaîne : «Mais c’est de ma faute, je n’ai jamais été jusqu’au bout des stabilisations…»

Je m’accroche…

Et ma préférée : «Bonjour, je viens pour que vous m’aidiez à perdre du poids, mais je sais déjà ce qu’il faut faire. J’ai juste besoin que quelqu’un me motive à tenir bon…»

Bon… comment dire… il y a du boulot !

Reprenons.

Vous avez tenu bon pendant une multitude de régimes ; vous pensez que perdre du poids est synonyme de «réussir son régime» ; vous avez repris votre poids à chaque fois, ce qui vous a découragé(e) et fait remettre en question l’efficacité de ce dernier régime à la mode ; et vous culpabilisez de ne pas avoir fait la stabilisation.

De plus, vous savez ce qu’il faut faire pour bien manger.

Cependant, vous êtes là… assis(e), dans mon cabinet.

Attendant que je vous propose «le» régime miracle.

Ou peut-être espérez-vous que je vous inscrive sur des fiches cartonnées les règles diététiques que vous connaissez déjà par coeur en les accompagnant d’un grand : «Allez-y ! Vous êtes la meilleure ! Tenez bon !»

Eh bien non, pas cette fois. Nous allons, au contraire, aborder les choses différemment afin de ne pas reproduire ce qui n’a pas fonctionné par le passé.

C’est en ayant fait maigrir et stabilisé durablement des milliers de personnes que j’ai mis au point ma méthode : celle du mieux manger.

Je vous propose, dans cet ouvrage, de l’aborder de manière simple, ludique et interactive.

Vous aussi, ayez les clés nécessaires pour faire de votre alimentation personnelle le levier naturel de régulation de votre poids et une véritable source de bien-être.

J'ose balancer les régimes et trouver mon poids de formePourquoi ce nouveau livre ?

Diététicien-nutritionniste, Alexandre Lefèvre reçoit trop de patients désespérés par de multiples régimes inefficaces.

Pour eux, il a conçu une méthode éprouvée pour changer leur rapport à l’alimentation et retrouver le bien-être.

L’alimentation est probablement l’un des sujets sur lesquels nous avons tous lu ou entendu le plus de conseils, d’astuces et de règles, parfois contradictoires.

Nous savons donc comment bien manger. Pourtant, comme 20 millions de Français, nous continuons d’être en surpoids après avoir multiplié des régimes qui, le plus souvent, sont des échecs.

Fort de sa longue expérience de diététicien-nutritionniste, Alexandre Lefèvre a élaboré une méthode éprouvée et efficace pour perdre du poids durablement, sans suivre de régime, en apprenant simplement à mieux manger.

En fonction de nos défauts alimentaires définis par un bilan personnalisé, l’auteur propose un programme interactif adapté à chacun.

À chaque étape de ce programme, nous acquérons les clefs essentielles pour redéfinir les bases de notre alimentation et trouver l’équilibre entre la nécessité de satisfaire nos envies et celle de répondre au mieux aux impératifs nutritionnels.

Se nourrir devient alors une source d’épanouissement et de bien-être dont nous pouvons constater rapidement les bénéfices sur notre forme et notre silhouette.

Le bien-être est à la portée de VOTRE fourchette !

Qui est l’auteur ?

Alexandre Lefèvre est un diététicien-nutritionniste exerçant en libéral depuis seize ans. En plus des patients reçus en cabinet, et de ses consultations on-line, il organise des ateliers de cuisine à domicile et donne de nombreuses conférences en France. Il intervient également en entreprise lors de séminaires d’accompagnement diététique.

Source : « J’ose balancer les régimes et trouver mon poids forme« , d’Alexandre Lefèvre, Le Passeur Editeur

Voici le témoignage bouleversant de la famille Morinière après la mort soudaine de l’aînée des enfants, Sophie 21 ans, dans un dramatique accident de la route en Guyane, alors qu’elle se rendait aux JMJ de Rio durant l’été 2013.

17 juillet 2013.

Le deuil foudroie la famille Morinière.

Sur une route de Guyane, Sophie, l’aînée des quatre enfants, meurt à 21 ans dans un accident de car alors qu’elle se rendait aux JMJ de Rio.

Et le ciel devient familierPour ses parents, François et Béatrice, ses deux frères et sa soeur, commence alors un long chemin de reconstruction personnel et familial, pour arriver à vivre avec l’inacceptable.

Ils racontent leur parcours émotionnel, spirituel et social depuis l’accident, sans en cacher les écueils ni verser dans le voyeurisme. Si la foi de ces catholiques a été ébranlée par cette tragédie, elle les a aussi sauvés du pire quand tout n’était que désespérance.

Depuis le décès de Sophie, ils découvrent des aspects cachés et intimes de leur fille.

Son existence ordinaire, semblable à celle des jeunes de notre époque, était animée en réalité d’une vie spirituelle intense. Les témoignages sur sa joie de vivre, sa générosité, son attention aux autres abondent et disent à quel point Sophie continue de rayonner.

Un témoignage fort, tout en pudeur et sensibilité, sur le deuil soudain d’un enfant entrant dans l’âge adulte, et la force de la foi pour se relever et continuer à vivre.

Qui sont les auteurs ?

Directeur général de L’Équipe pendant six ans, François Morinière est aujourd’hui directeur général d’Oeneo. Avec sa femme, Béatrice, ils sont parents de quatre enfants, dont Sophie aujourd’hui décédée.

Source : « Et le ciel devient familier« , de François et Béatrice Morinière, Le Passeur Editeur

« John Main était pour moi un exemple.

Il avait une personnalité très forte, mais me laissait toujours une grande liberté.

Peu avant sa mort, je lui ai demandé ce que je devais faire.

Il m’a répondu : « Tu feras ce que tu as à faire ». »

Laurence Freeman, à propos de son mentor John Main

L’essentiel de l’enseignement d’un maître de renommée mondiale sur la méditation, sous un format idéal pour une lecture quotidienne.

Mediter-chaque-jour-et-trouver-la-paix-interieureDe quoi s’agit-il ?

Des milliers de personnes voient leur vie spirituelle enrichie par la pratique de la méditation chrétienne, cette méthode de prière silencieuse enseignée par le bénédictin John Main.

Ce gros volume (389 pages) rassemble l’essence de son enseignement autour de la prière contemplative, nourrie de la tradition biblique, de la sagesse des Pères du désert, mais aussi des Upanishads.

John Main a écrit plusieurs livres sur la prière contemplative, mais ce recueil est le seul à rassembler en un volume l’essentiel de ses enseignements. Paul Harris a sélectionné avec grand soin les passages les plus fondamentaux de chacun des ouvrages de cet auteur et les présente ici sous un format commode et attrayant de lectures quotidiennes.

Quel est l’auteur ?

John Main (1926-1982), né à Londres, est prêtre et moine bénédictin. Après un séjour à Kuala Lumpur, en Malaisie, il fut à l’origine d’une voie de méditation chrétienne développée au Canada et qui a débouché sur la création de la Communauté mondiale pour la méditation chrétienne (CMMC). Parmi ses titres traduits en français : Un mot dans le silence, un mot pour méditer (Le Jour, 2011), Le chant du silence, l’art de méditer (Médiaspaul, 2013).

Pour aller plus loin dans cette approche : http://www.saintlouisenlile.catholique.fr/spip.php?article405

 

Source : « Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure« , de John Main, Le Passeur éditeur

Comme il est difficile d’être libre quand nos conduites sont modelées par des normes sociales que nous acceptons sans plus les interroger !

Difficile d’être libre quand le poids des conformismes nous pousse à vouloir être « comme les autres » !

Difficile d’être libre, enfin, quand la liberté n’est plus pour nous qu’un sentiment de bien-être ou d’autosatisfaction !

Dans son nouvel essai, « Petit traité de la liberté intérieure », l’auteur Yann-Hervé Martin nous invite à renouer avec la sagesse antique pour retrouver une liberté authentique. À une époque où la conscience du bien s’est obscurcie, cet essai propose donc, dans un style fluide et accessible, de renouer avec les Anciens.

Petit traité de la liberté intérieureL’auteur articule sa réflexion en trois « itinéraires ».

Dans le premier, il rappelle qu’il faut distinguer le bien du bon. Le deuxième est celui de la liberté. Le troisième itinéraire est consacré à l’amour.

Reprise par le christianisme puis reformulée jusqu’à l’époque moderne, cette liberté intérieure s’affirme comme une conception du monde et un choix de vie. La philosophie apparaît alors comme un exercice spirituel. En trois itinéraires qui vont du bien à l’amour en passant par la liberté, l’auteur trace un chemin qui permettra à chacun de retrouver le sens d’une authentique liberté intérieure.

Qui est l’auteur ?

Yann-Hervé Martin, agrégé de philosophie, est professeur en classes préparatoires. Conférencier à l’École de management de Strasbourg, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment L’Ange au sourire (2008), Meurtres sur échiquier (2011), La Saveur de la vie ou la grâce d’exister (2012) et coauteur avec Isabelle Barth de La Manager et le Philosophe (Le Passeur, 2014).

Le préfacier, Rémi Brague, est philosophe, et enseigne à Paris-I et à l’université de Munich. Il est membre de l’Institut de France.

Source : « Petit traité de la liberté intérieure« , de Yann-Hervé Martin, Le Passeur éditeur

Dans un très beau livre consacré à Christiane Singer, Léonard Appel, son auteur, rend admirablement compte de l’ardente présence de cette grande âme, avec le dialogue qu’elle poursuit, aujourd’hui encore, avec tant de vivants.

« Nous sommes des milliers à avoir poursuivi un dialogue avec Christiane Singer, à le poursuivre encore. Elle nous parlait un langage, elle écrivait une langue qui appelaient une réponse personnelle, en nous-mêmes. En cela elle s’est révélée, elle se révèle aujourd’hui initiatrice et accompagnatrice à la vie, à la mort.»

L’auteur Léonard Appel évoque ainsi , sous diverses formes, l’amie qui aura mis la quête spirituelle au cœur de son œuvre. Il s’agit d’une évocation fraternelle, littéraire et spirituelle de Christiane Singer, par l’un de ses intimes. En effet sa démarche spirituelle a consisté en une quête ininterrompue de la vie, jusqu’à sa source.

Montre-toi vivant, En dialogue avec Christiane SingerDans son nouveau livre « Montre-toi vivant, En dialogue avec Christiane Singer », il évoque de nombreux textes inédits de Christiane Singer qui font résonner à nouveau, comme en écho, la vigueur de sa voix. Entre proximité et respect de l’autre, ce véritable dialogue témoigne de ce qui nous ouvre à une vie plus grande que nous.

Dans le tamis, reste l’or de la rencontre.

Christiane Singer est une miraculée de la vie. Léonard Appel, dès le premier chapitre de son livre, rappelle cette anecdote qu’elle évoque elle-même lors d’une conférence : le couple en déroute de ses parents…

C’est le début de la guerre. Son père est juif. Ils ont quitté l’Autriche. Ils viennent d’arriver à Marseille. Ils s’interrogent sur le fait d’accueillir ou non l’enfant que la maman porte en elle. Soudain, dans  la salle d’attente du médecin son père prend la main de sa femme et lui dit : « Ce n’est pas à nous de faire l’œuvre de l’ennemi »… Ils partirent sur le champ et « me voilà » conclut Christiane rayonnante…

C’est ce vif sentiment de la présence, ce joyau d’une vie goûtée et vécue jusqu’à la moelle, intensément, dans toute sa précarité, sa vulnérabilité et son allégresse, sa force et sa jubilation, que nous livre de façon souveraine Christiane jusqu’à la fin de son existence. Son dernier récit n’est pas un livre, c’est un véritable festin de Vie !

De conférences en livres, de romans en essais, elle a exprimé, dans un langage à la portée de tous, une spiritualité profondément incarnée. Le sens de ce livre et sur la vocation de Christiane Singer, est-ce le « témoin » qui passe de d’une main à l’autre ?

Christiane Singer a été saisie par le Souffle de la Présence.

L’auteur : Léonard Appel, après des études d’histoire et d’histoire de l’art, a été membre pendant vingt-cinq ans de la Communauté de Taizé. Il a fondé ensuite, avec Marie Milis, à Bruxelles, « Initiations », un lieu de recherche, de conférences et de réflexion, au sein duquel Christiane Singer est intervenue à de nombreuses reprises.

Le sujet : Christiane Singer (1943-2007) est l’auteur de romans remarqués, tels Une passion (1992), Rastenberg (1997) ou Seul, ce qui brûle (2006). Par ailleurs, d’Éloge du mariage, de l’engagement et autres folies (2000) à Derniers fragments d’un long voyage (2007), ses essais témoignent d’une oeuvre d’accompagnement spirituel, qui a reçu un large accueil du public.

 

Source: « Montre-toi vivant, En dialogue avec Christiane Singer », Léonard Appel, Le Passeur Editeur, collection « Rives Spirituelles »