« C’est l’histoire d’une génération qui souffre, ouvre les yeux, prend conscience et décide de changer le monde, sans grands discours mais par de beaux actes, simples et forts. » Christophe André

Charles jeune cadre dynamique travaille dans une entreprise multinationale.

Mais la trentaine approchant, il se sent soudain étriqué dans sa vie et des éléments de son passé vont commencer à le rattraper.

Cette société où il vit au quotidien lui semble soudain plus compliquée et sa place moins évidente à trouver.

Charles, l'histoire d'une TransitionAvec d’une part, le monde du travail, la société de consommation qui paraissent en fin de course, crispés sur leurs identités. Et d’autre part, les besoins d’un nouveau type de développement qui émerge.

C’est ce parcours que va connaître Charles à travers son histoire. Il va vivre en quelque sorte cette crise salutaire qui permet de revisiter ses besoins et sa vie en profondeur.

C’est l’histoire de cette transition que vous vivrez avec lui. Un réveil qui nous concerne finalement tous. S’il concerne bien notre vie intérieure, il questionne également notre action et notre responsabilité envers le monde.

L’auteur signe également en conclusion de roman un appel à l’action pour un nouveau monde en marche. Un témoignage qui nous interpelle sur le passage à des actes concrets.

Qui est l’auteur ?

Laurent Muratet est co-auteur d’un premier livre et d’un documentaire intitulé « Un nouveau monde en marche » sur la Non Violence avec entre autres Christophe André, Pierre Rabhi, Jean-Marie Pelt, Matthieu Ricard, Stéphane Hessel. Il signe ici un roman plus intime où il poursuit cette réflexion en lien avec des applications pour notre époque.Des solutions qu’il expérimente avec son entreprise Terravita Project et la formation « Mieux se connaître pour mieux orienter sa vie » ainsi que son association Un nouveau monde en marche. Il est également auteur et conférencier.

Source: « Charles, l’histoire d’une transition« , de Laurent Muratet, éditions Yves Michel

Comment lire Patrick Modiano ?

Désorientés, les personnages de l’écrivain Patrick Modiano errent à la recherche d’eux-mêmes.

Dans ses romans, il entrelace les fils d’une trame à chaque fois différente, tissu de déterminations historiques et intimes.

Entre causticité (La Place de l’étoile, 1968), et mélancolie (Dans le café de la jeunesse perdue, 2008), l’écrivain tente de saisir des existences qui toujours lui échappent, la sienne comme celles des autres, pareillement entrevues et perdues.

Trouble et malaise esquissent ainsi l’histoire incertaine d’une civilisation, d’une famille, d’une littérature, unies dans un même désastre.

Ce nouvel ouvrage suit le parcours de cette oeuvre singulière, aux prises avec les infinies variations d’une écriture attachée à saisir d’insaisissables vérités.

Lire Patrick ModianoEcoutons Bruno Blanckerman:

« Ce que l’on appelle la petite musique de Modiano, c’est un art sensible de suggérer par le rythme et les sons, par le phrasé du style, ce qui ne peut être identifié de façon rationnelle, ce qui demeure indicible mais se communique indirectement, par le partage de l’émotion: une vie subliminale, faite des anxiétés primitives et des traumas enfouis qui alimentent les cauchemars des enfants et l’imaginaire des écrivains.

Un travail d’orfèvre, qui inscrit Modiano dans la lignée prestigieuse d’un Proust, d’un Céline, d’une Duras. »

Patrick Modiano a été récompensé par le prix Nobel 2014 de littérature pour « l’art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’Occupation ».

Sommaire:

Contexte et enjeux. Naissance d’un trublion. Le contemporain décalé d’une modernité radicale. L’héritier détaché d’une modernité expérimentale. Un contemporain capital.

Territoires et trajets. Périodes et cycles de l’œuvre. Ligne historique : une mémoire occupée, une écriture résistante. Ligne existentielle : figures du mal-être. Ligne ontologique : des identités en crise. Ligne éthique : l’écriture contre l’oubli.

Dialogues et résonances. Préambule. Littérature et histoire. Écriture et psychanalyse. Écriture et phénoménologie. Réception de l’œuvre.

 

Bruno Blanckeman est professeur de littérature contemporaine à l’université Rennes 2-Haute Bretagne.

 

Source: « Lire Patrick Modiano« , de Bruno Blanckeman, éditions Armand Colin