En vigueur depuis des semaines en Autriche, au Danemark, depuis quelques jours en France et Italie, le « pass sanitaire », qui réserve l’accès à certains lieux publics aux personnes vaccinées, guéries ou testées négatives, gagne du terrain.

– Danemark, Hongrie et Autriche pionniers –

Au printemps, la Hongrie, l’Autriche et le Danemark ont été parmi les premiers pays européens à mettre en place des systèmes de pass sanitaire.

Au Danemark, un pass est toujours obligatoire pour accéder à divers lieux, comme les salons de coiffure ou les salles de sport.

La Hongrie, qui a vacciné vite avec les vaccins russe et chinois, a commencé a délivrer des « certificats d’immunité » dès mars. A partir de mai, ces cartes ont été utilisées à la réouverture des hôtels, théâtres, cinémas et salles intérieures des restaurants.

Ces restrictions ont été levées depuis mais les certificats restent requis dans les établissements de santé et pour les rassemblements de plus de 500 personnes

En Autriche, dès la réouverture générale mi-mai, il fallait présenter un test négatif, un certificat d’anticorps ou une preuve de vaccination dans les hôtels, restaurants, salles de sport, musées, concerts, chez le coiffeur ou pour les événements sportifs. Cette règle reste en vigueur.

– Un certificat européen pour voyager –

Le pass sanitaire au format européen, comportant un flash code qui permet de vérifier si le porteur est vacciné ou dispose d’un test négatif récent, est entré en vigueur le 1er juillet dans l’UE.

Il permet aux voyageurs de passer les frontières de 33 pays de l’Europe : les 27 Etats membres de l’Union européenne et six autres pays voisins (Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Suisse). Toutefois, les règles varient selon les destinations et les pays d’origine.

– Usage limité au Portugal et en Irlande –

Au Portugal, un pass sanitaire est requis pour séjourner dans un hôtel ou pour les cours collectifs dans les salles de sport. Il est aussi demandé pour accéder aux salles intérieures des restaurants, mais seulement le week-end et jours fériés.

En Irlande, le pass sanitaire n’est exigé que pour accéder aux salles intérieures des restaurants et des pubs.

– Usage étendu en France et Italie –

En France, le pass sanitaire est devenu obligatoire le 21 juillet à l’entrée des lieux de culture et de loisirs (musées, cinémas, parcs à thème, festivals, foires) accueillant plus de 50 personnes.

A partir de lundi, il est étendu (pour les plus de 18 ans) aux cafés, restaurants, avions, trains, autocars pour les longs trajets, aux foires et salons professionnels. Le pass devient également obligatoire pour les visiteurs ou patients non urgents des établissements de santé et maisons de retraite.

Mais, dès lundi, le passage à 72h des tests et des auto-tests sans contrôle sont deux énormes « trous dans la raquette !

L’Italie impose depuis le 6 août un pass sanitaire pour entrer dans les salles de cinéma, musées et salles de sport, ou encore pour manger au restaurant à l’intérieur de l’établissement.

Ce « Pass vert » sera également obligatoire pour les passagers des vols intérieurs, trains longue distance et ferries à partir du 1er septembre ainsi que pour les enseignants, personnel des établissements scolaires et universitaires, étudiants d’universités.

– Des mesures régionales en Espagne et Allemagne –

En Allemagne et en Espagne, les régions ont la main pour ce type de mesures.

En Espagne, la Galice (nord) a introduit le pass pour accéder à l’intérieur des bars, restaurants et discothèques des communes les plus touchées. Des mesures comparables ont été bloquées par la justice aux Canaries (Atlantique, ouest du Maroc) et en Andalousie (sud).

En Allemagne, selon les Länder, un certificat de vaccination ou test négatif peut être requis pour accéder à des lieux comme les hôtels, salles de sport, cinémas.

– Réinstauré partiellement en Israël –

Face au rebond des contaminations, Israël a réinstauré partiellement, début août, le pass sanitaire : seules les personnes complètement vaccinées, guéries du Covid-19 ou munies d’un test PCR négatif peuvent entrer dans un lieu accueillant plus de 100 personnes, intérieur ou extérieur.

– Bientôt à New York et au Québec –

Le maire de New York Bill de Blasio a annoncé le 3 août qu’une preuve de vaccination serait exigée pour « les salariés et clients des restaurants en intérieur, des salles de sport et des salles de spectacle ». Le dispositif sera lancé le 16 août.

Le Premier ministre de la province canadienne, François Legault a annoncé le 5 août la mise en place prochaine d’un passeport vaccinal. Ce document donnera accès aux activités « non essentielles » comme « aller dans un restaurant ».

.

Vaccinez-vous !

Pour vous, pour les autres.

Chaque jour, en France, entre 450 000 et 500 000 personnes se font vaccinées.

Les vaccins ARNm sont :

  • étudiés depuis plusieurs décennies
  • expérimentés depuis 2005
  • les – éventuels – effets secondaires arrivent dans les 15 minutes suivant l’injection, et/ou au maximum dans les deux mois (comme les autres vaccins existants)

Toutes ces informations sont vérifiables avec des sources médicales et scientifiques sur le net.